Sci – Indications

Sci  I  Bruxisme et Diagnostic  I  Principes du Sci  I  Indications  I  Mise en oeuvre  I  Préformes / Coffrets  I  Téléchargements  I  Vidéo



Déprogrammer ou déspasmer les muscles masticateurs.

Le Sci permet une légère désocclusion et se base sur le réflexe d’inhibition du nerf trijumeau,

réduisant temporairement la capacité même du patient à serrer des dents la nuit,

ce qui aura pour effet de réduire sensiblement l’hyperactivité musculaire.

images

Protéger les dents naturelles, prothèses et implants.

Notamment grâce à l’absence de contact occlusaux.

Capture d’écran 2016-02-09 à 23.36.14

Non consentement du patient, notamment en vue d’une modification potentielle du shéma occlusal suite à un repositionnement mandibulaire / condylien.

­ La possibilité d’un contact canin ou molaire ne pouvant être exclu.

­ Pathologies parodontales avancées, notamment dans le cas d’incisives mobiles.

­ Après interventions chirurgicales au niveau apical ou alvéolaire sur les incisives : interrompre le traitement avec le NTI­tss jusqu’au rétablissement complet du patient.

­ Rétention insuffisante.